Crow Frame 1 200

Tanabata : Les Origines de ce festival des amoureux !

Tanabata, également connu sous le nom de festival des étoiles, est une célébration traditionnelle qui trouve ses origines dans la mythologie japonaise. Chaque année, le 7 juillet, les Japonais se réunissent pour célébrer cet événement joyeux et coloré.

La légende raconte l’histoire d’une princesse céleste, nommée Orihime, qui tissait de magnifiques tissus sur les rives de la Voie lactée. Un jour, elle rencontra un berger nommé Hikoboshi et les deux tombèrent immédiatement amoureux l’un de l’autre. Cependant, leur amour était si fort qu’ils négligèrent leurs devoirs. Furieux, le roi céleste les sépara et les condamna à vivre de chaque côté de la Voie lactée, leur interdisant de se rencontrer.

Profondément attristés par leur séparation, Orihime et Hikoboshi pleurèrent amèrement. Touché par leur tristesse, le roi céleste leur permit de se rencontrer une fois par an, le 7 juillet. La première fois qu’ils ont essayé de se rencontrer, cependant, ils ont découvert qu’ils ne pouvaient pas traverser la rivière car il n’y avait pas de pont. Orihime pleura tellement que des volées de pies vinrent et promirent de construire un pont avec leurs ailes pour qu’elle puisse traverser la rivière. On dit que s’il pleut le jour de Tanabata, les pies ne peuvent pas venir à cause de la montée de la rivière et les deux amoureux doivent attendre une autre année pour se retrouver. La pluie de ce jour est appelée “Les larmes d’Orihime et de Hikoboshi”.

Le Tanabata est une célébration colorée et joyeuse qui reflète cette légende romantique. Les rues et les maisons sont décorées de bambous richement ornés, appelés “kazari”, sur lesquels sont accrochés des vœux écrits sur des papiers colorés, appelés “tanzaku”. Les tanzakus sont souvent décorés de dessins et de calligraphie, et les gens y écrivent leurs souhaits et leurs rêves. On dit que si vous accrochez votre tanzaku sur le bambou et que vous le laissez flotter dans la rivière ou l’océan la nuit suivante, votre vœu se réalisera.

Le jour du festival, de nombreuses activités festives ont lieu dans tout le pays. Les gens participent à des danses traditionnelles, à des défilés et à des feux d’artifice. Les écoliers confectionnent également des ornements en papier et participent à des concours de calligraphie pour exprimer leur créativité.

Dans certaines régions du Japon, le Tanabata est célébré à des dates différentes, en fonction du calendrier lunaire. Par exemple, dans la préfecture de Sendai, la fête est célébrée en août. Chaque région a ses propres coutumes et traditions, mais toutes partagent l’esprit festif et la joie de cette célébration.

Le Tanabata est une fête qui permet aux Japonais de rêver et de formuler des vœux. C’est un moment où les amoureux peuvent se retrouver, où les enfants peuvent exprimer leur créativité et où les familles se réunissent pour célébrer. C’est une occasion spéciale où les étoiles brillent plus que jamais dans le ciel nocturne du Japon.