Crow Frame 1 200

Le tremblement de terre de lundi au Japon presque aussi fort que le méga-séisme de 2011

Les sismologues japonais ont estimé qu’un récent tremblement de terre observé dans la préfecture d’Ishikawa était presque aussi puissant que le méga-séisme qui a généré de violentes secousses et un tsunami massif dans l’est du Japon en 2011.

Le séisme de lundi a secoué la ville de Shika avec une intensité de 7, le niveau le plus élevé sur l’échelle japonaise. Selon les responsables de l’Agence météorologique du Japon, les données des sismomètres de la ville suggèrent que le tremblement de terre a atteint 2,825.8 gal. Le Gal est une unité d’accélération qui indique l’intensité des secousses du sol.

@scary.natural97 Moments earthquake hits in Japan 🇯🇵 (01/01/2024)#nature #disaster #earthquake #japan #new #hot #viralvideo #fyp #foryou ♬ Spooky, quiet, scary atmosphere piano songs – Skittlegirl Sound

Ce chiffre est presque le même que les 2,933.7 gal du séisme de 2011. Cette mesure indique également que le tremblement de terre du jour de l’An était bien plus fort que certains séismes mortels passés qui ont secoué le Japon avec une intensité de 7.

Hanshin-Awaji 1995

Le séisme de Hanshin-Awaji en 1995 dans l’ouest du Japon avait enregistré 891 gal, tandis que le tremblement de terre qui a frappé la préfecture de Niigata en 2004 avait 1,722 gal. Le séisme qui a frappé la préfecture de Kumamoto en 2016 mesurait 1,791.3 gal. Les responsables de l’agence précisent que le degré d’accélération seul ne détermine pas la dévastation causée par un séisme, mais ils soulignent que l’accélération du séisme de lundi était extrêmement importante.”

La note du Korbeau : on a effectivement ressenti le séisme à Tokyo mais rien de comparable avec ce qu’on avait vécu en 2015 par exemple. Et encore moins en 2011…

L’article original est disponible ici.